Belle, très belle journée
mercredi 06 octobre 2010 - 20:20
Rencontres improbables, surprenantes, magiques, inexplicables...
Partage avec des artistes de sensibilité différente. Impression, sensation, énergie, que de jolies choses.
Merci pour tous ces ressentis, ces compliments, ces échanges.
Merci
dimanche 03 octobre 2010 - 10:52
Merci pour tous vos encouragements.
Photos
samedi 02 octobre 2010 - 18:12
Aujourd'hui, distribution flyers, rencontres


Merci à Eric de me permettre cette belle aventure qu'est la création de mon atelier

Flyers
dimanche 26 septembre 2010 - 10:36

Ancien blog
jeudi 23 septembre 2010 - 03:55

Ma réalité                /Vendredi 17 septembre 2010 -

Dans une musique, c’est l’ensemble mystérieux de l’intimité des mesures et du secret des notes qui nous attire et nous charme.

Il vaut mieux se tromper et le reconnaître que ne pas se tromper et le nier ! Je me trompe ?

Il est plus honteux de se défier de ses amis que d’en être trompé.

Celui qui veut être vrai doit risquer de se tromper

Se tromper et savoir cependant accorder sa confiance à son être intérieur, c’est cela un homme

Le droit de se tromper, d’être stupide ou fou devrait être sacré.

 

Danse orientale/vendredi 17 septembre 2010 - 08:15

2ème essai. Danse pleine de féminité, de douceur, de grâce, toutes ces choses sont à apprendre pour moi. Association de mouvements de bras, de bassin, de ventre et de jambes, coordination à trouver.
Faire confiance en la musique qui entre et se diffuse provoquant les mouvements harmonieux.
J'aime                     

It's raining/vendredi 17 septembre 2010 - 08:10

J'aime la pluie, son odeur, son bruit; et cette sensation de renouveau qu'elle m'amène.

 

Main dans la main/jeudi 16 septembre 2010 - 13:53

«Un homme n’est jamais si grand que lorsqu’il est à genoux pour aider un enfant.»

«Qui parle sème ; qui écoute récolte.»

«Repose-toi d’avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu’ils veulent.»

« Un ami, c'est un autre moi »

«Les gens qu'on interroge, pourvu qu'on les interroge bien, trouvent d'eux-mêmes les bonnes réponses.»

«La sagesse commence dans l’émerveillement.»

«Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses.»

«Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher.»

 

Des maux, des mots, rien que des mots/jeudi 16 septembre 2010 - 13:42

Sensible : être apte à ressentir différent de sensiblerie
Gentil : plein de bons sentiments différent de naïf
Humble : respectueux d'autrui 
Moi(ce qui constitue l'individualité) différent d'égo, d'égocentrisme(ne considérer que son point de vue), d'égoïsme (attachement excessif à soi-même)
reconnaissance : admettre la légitimité
Remercier : exprimer de la gratitude
Taire : passer sous silence différent de se taire : s'abstenir de  parler
Nécessaire : présence ou l'action rend seule possible une fin
Important : essentiel
Droit : possibilité morale d'agir de telle ou telle manière
ESSAI  : Sensible, gentille, humble, moi, je pense avoir le droit de ne  pas taire ce qui est nécessaire et important afin de reconnaître et pouvoir remercier tout un chacun.
Apte à ressentir, plein de bons sentiments, respectueux d'autrui, l'être que je suis pense devoir ne pas passer sous silence l'essentiel afin d'être reconnu et d'avoir la possibilité d'exprimer de la gratitude

Mais tout ceci ce ne sont des mots pour dire qu'il faut savoir rire de soi, s'amuser, et surtout ne pas se prendre trop au sérieux .          

Juste quelqu'un de bien /jeudi 16 septembre 2010 - 13:36

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie,
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties,
Sans un geste et sans un soupir.

Si tu peux être amant sans être fou d\'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d\'être tendre,
Et te sentant haï sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre.

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles,
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d\'entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
Sans mentir toi-même d\'un mot.

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d\'eux soit tout pour toi.

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser, sans n\'être qu'un penseur.

Si tu sais être dur sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant.

Si tu peux rencontrer triomphe après défaite,
Et recevoir ces deux menteurs d\'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête,
Lorsque tous les autres les perdront.

Alors, les dieux, la chance et la paix,
Seront à tout jamais en toi,
Et ce qui vaut bien mieux que les rois et la gloire,
Tu seras juste quelqu'un de bien.

Apprendre à se connaître est très difficile [...] et un très grand plaisir en même temps (quel plaisir de se connaître !) ; mais nous ne pouvons pas nous contempler nous-mêmes à partir de nous-mêmes : ce qui le prouve, ce sont les reproches que nous adressons à d\'autres, sans nous rendre compte que nous commettons les mêmes erreurs, aveuglés que nous sommes, pour beaucoup d\'entre nous, par l\'indulgence et la passion qui nous empêchent de juger correctement. Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c\'est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu'un ami est un autre soi-même. Concluons : la connaissance de soi est un plaisir qui n\'est pas possible sans la présence de quelqu'un d\'autre qui soit notre ami ; l\'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d\'amitié pour apprendre à se connaître soi-même.

ARISTOTE

La peur est une souffrance.
La peur est la non-acceptation de ce qui \"est\".
La peur n\'existe que par rapport à quelque chose.
C\'est l\'esprit qui crée la peur.
Seule la connaissance de soi peut vous affranchir de la peur.
La connaissance de soi est le commencement de la sagesse et la fin de la peur.\"(Jiddu Krishnamurti)

Tant que tu ne sais pas mourir et renaître,
tu n'es qu'un passant affligé sur la terre obscure.\"
Goethe

 La vie est un grand voyage avec ses joies et ses peines, sur mon chemin j’ai eu la chance d’être ton ami(e)poursuis ton voyage sur le sentier ou tu veux cheminer. Peu importe le chemin tous les chemins se valent, l’important est de suivre le chemin qui a du cœur. Sois toi-même ton propre flambeau.

Le sage  

Jalousie/jeudi 16 septembre 2010 - 08:01

Ce sentiment n'est-il pas lié à la possession, à l'exclusivité. Personne n'appartient à personne.
Avoir l'exclusivité des attentions : cela ne va pas avec ma notion de partage...
Finalement, n'est-elle pas plutôt de la peur, de la peur de ne plus exister s'il n'y a plus le regard de l'autre. Peut-être, la peur de se retrouver seul. Mais nous ne sommes jamais seuls si nous apprenons la confiance en nous-mêmes. Voilà, régler la peur de ne pas y arriver seul...
D'abord s'aimer soi-même pour ne plus avoir besoin du regard de l'autre. Et multiplier cet amour en le partageant mais surtout pas de façon empirique.
Nous avons tous à un moment eu besoin d'un regard, d'un geste, pour retrouver une confiance en nous momentanément perdue suite à des évènements qui nous ont dépassés.
Je remercie toutes les personnes que j'ai rencontrées et qui m'ont donné ce regard et m'ont donné  la main pour franchir cette peur, et retrouver la quiétude, l'harmonie, la paix et l'amour de la vie...

Atelier caricatures/mercredi 15 septembre 2010 - 12:23

Dimanche, participation à l'atelier "caricatures"

 

Papillon de nuit/mercredi 15 septembre 2010 - 12:19

Un joli sourire m'a offert ce matin un peu de poésie, "Bonjour, papillon de nuit" un autre un jeu de mots "vous vous êtes mise au vert", cela vous va bien.
Que de sourires en ce moment qui éclairent mes journées.
Et peut-être bientôt, Tania en KAHRA, "Tania en carat" ?
En toute simplicité...

Mignon sourire/mardi 14 septembre 2010 - 12:17

"Vous êtes jolie, Madame"
Une petite phrase peut égayer toute une journée.
Donnez votre sourire, on vous le rendra.

 

Papiers/mardi 14 septembre 2010 - 10:01

Des papiers, des papiers, toujours des papiers.
Des papiers pour ça, des papiers pour...
Je préfère l'Origami.

 

Eclats de rire/lundi 13 septembre 2010 - 22:17

Un septuagénaire est un losange à sept côtés."
La génétique arrivera un jour à clowner les gens..."
Qu’arrive-t-il à ton poing quand tu ouvres ta main ?
Adam avait-il un nombril ?
L’ovale est un cercle presque rond, mais quand même pas.
Le losange est un carré tordu en biais.
 

Expo/lundi 13 septembre 2010 - 18:49

Pour l'instant quelques uns de mes tableaux décorent les murs de la boutique KAHRA dans le vieil antibes.

 

Statuts – Statues/lundi 13 septembre 2010 - 18:42

Artiste, commerçant ou autres.
Personne ne sait où mettre les artistes car ils n'appartiennent à rien...
Et tant mieux!!!!
Nouveaux contacts qui mènent à d'autres contacts et ainsi et ainsi et finalement un tas de portes s'ouvrent. Il suffit d'oser...
Peut-être association de deux arts : peinture et pierres (lithothérapie),  mais tout reste encore à examiner...

Assoc CHAPEAU ou boutiqueTENDR'ART/lundi 13 septembre 2010 - 12:00

Help!!!!
Je me lance toujours des défis qui me font un peu " peur ".
Je cherche toujours un atelier, je vais en visiter un demain.
Création association, artiste ou auto entrepreneur ?
Beaucoup de démarches et de personnes à voir.
Toutefois, je me sens seule dans cette recherche, mais l'optimisme, l'envie de partage m'aide à avancer.   

                                 

Je préfère égaux à égos/lundi 13 septembre 2010 - 00:49

De la renommée et des honneurs, je n'en veux pas !
Donnez- moi un titre, j'en ferais quoi ?

Offrez- moi une récompense, j'en ferais quoi ?
Une signature connue, ce n'est pas pour moi.
Offrez- moi vos illusions, j'en ferais quoi ?

 

Je veux d'l'amour, d'la joie, et du partage, c'n'est pas leur « trompe l’oeil » qui f’'ra mon bonheur, moi j'veux crever la main sur le cœur, allons ensemble, découvrir ma liberté, oubliez donc tous leurs clichés, bienvenue dans ma réalité.


J'en ai marre d'leurs faux semblants, c'est trop pour moi !
Moi je promène sans masque et j'suis comme ça !
J'parle doucement et je suis vraie, excusez moi !
Finie l'hypocrisie moi, j'me casse de là !
J'en ai marre des simulacres !
Regardez- moi, de toute manière j'leur en veux pas,

Je veux juste être moi avec mes petits bonheurs. Pas de compét', pas de plus ni d' moins.
Allons ensemble  rire et danser, oublions donc leurs "apparences", bienvenue dans notre réalité.



How!!!/dimanche 12 septembre 2010 - 17:06

Just smiling more and more...

 

Lui/dimanche 12 septembre 2010 - 10:08

Aujourd'hui, je pense à toi, Claude. L'oiseau bleu est tombé t'emmenant avec lui dans l'au-delà. L'absence!!!
Pas vraiment, tu es là, dans cet autre oiseau joyeux et musical qui me fait lever les yeux au ciel, tu es toujours présent, gai et souriant, toujours aussi blagueur, compatissant et juste.
Tristesse!!! oui et non!!! Simplement, tu es là aujourd'hui avec moi. Je t'aime.
Nous nous sommes bien amusés.

Même pas peur... :-)/samedi 11 septembre 2010 - 18:17

La renommée est un instrument à vent que font résonner les soupçons, les jalousies, les conjectures.

La jalousie d’autrui a, du moins, cet avantage parfois de nous faire découvrir notre propre bonheur.
La première qualité d’un créateur, c’est le courage. Le courage d’affronter le scepticisme, le conformisme et, finalement, la jalousie.

L’art, c’est la plus sublime mission de l’homme, puisque c’est l’exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à essayer de le faire comprendre.

Le courage, c’est de comprendre sa propre vie… Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille… Le courage, c’est d’aller à l’idéal en essayant de comprendre le réel.

 

Partage de mes tableauxsamedi 11 septembre 2010 - 14:30

Ravie, un autre lieu de partage.
Et aussi un autre lieu de vente avec d'autres peintres. 

 

Psychologie/samedi 11 septembre 2010 - 14:28

La vérité ne se trouve pas dans les livres. Seule l'expérience peut aider à la voir.
Ne jugeons pas, écoutons et aidons tant que cela est possible.

Alors on danse../jeudi 09 septembre 2010 - 18:02

Je me lance, Je reprends la danse.

 

Happy/jeudi 09 septembre 2010 - 09:08

Just happy
Thanks

Rencontre/mardi 07 septembre 2010 - 20:01

Nouvelle boutique : vente de pierres... Personne avec qui j'ai déjà échangé impressions, sensations...
Mes tableaux lui plaisent et vont avoir une place dans ce lieu qui leur correspond.
Oser. Difficile, mais envie de partage.
Possibilité aussi de vendre mes toiles dans le cadre d'une association d'Antibes. Heureuse de recevoir toutes ces impressions...

Pourquoi !

dimanche 05 septembre 2010 - 17:06

Je viens de croiser un tout, tout petit hérisson.
J'ai voulu l'aider en le remettant dans la nature. Pourquoi, s'est-il alors mis en boule, pourquoi à-t-il pointer vers moi ses épines ? Je ne voulais que l'aider. Il n'a pas pu avoir confiance en moi. Méfiance. Il a peut-être cru que je lui voulais du mal, que j'allais le blesser, le jeter. Je ne voulais que le mettre à l'abri afin qu'il retourne près des siens. Mais comment aurait-il pu savoir que je ne lui voulais que du bien  ?

Ancien blog(2)
jeudi 23 septembre 2010 - 03:54

Piqué à Carole /dimanche 05 septembre 2010 - 15:56

Un petit hommage à nous autres, les femmes, de tout âge et de toute nationalité, et surtout à toutes celles qui, contre vents et marées persévèrent à aimer, à rêver et lutter pour un monde meilleur. 

Quand Dieu créa la femme, il en était déjà à son sixième jour de travail. Un ange apparut et lui demanda : « Pourquoi y mets-tu autant de temps ? »

Et le Seigneur répondit : « Tu as vu mon projet pour Elle ? »

Elle doit être – complètement lavable, sans être en plastique, – avoir plus de 200 parties amovibles remplaçables, – pouvoir fonctionner avec un régime quelconque, – avoir un giron qui puisse accueillir quatre enfants en même temps, – avoir un baiser qui puisse soigner aussi bien un genou écorché qu’un cœur brisé. Et elle fera le tout avec seulement deux mains. 

L’ange s’émerveilla des qualités :

« Seulement deux mains ? Impossible ! Et c’est seulement le modèle de base ?

C’est trop de travail pour un jour… Attends demain pour la terminer. »

Le Seigneur protesta :  « Je ne le ferai pas. Je suis si près de terminer cette création que j’y mets tout mon cœur. Elle se soigne toute seule quand elle est malade et elle peut travailler 18 heures par jour. » 

L’ange se rapprocha davantage et toucha la femme.

« Cependant tu l’as faite si délicate, Seigneur ! » 

« Elle est délicate, » répondit Dieu, « mais je l’ai faite robuste aussi. Tu n’as pas idée de ce qu’elle est capable de supporter ou d’obtenir. »

L’ange demanda : 

« Est-ce qu’elle sera capable de penser? »

Dieu répondit :

« Non seulement elle sera capable de penser mais aussi de discuter et d’exécuter. »

L’ange remarqua alors quelque chose et en allongeant la main il toucha la joue de la femme : « Seigneur, il semble que ce modèle ait une fuite. »

« Je t’avais dit que je cherchais à mettre en elle beaucoup de choses. Il n’y a aucune fuite... C’est une larme, » corrigea le Seigneur.

« À quoi servent les larmes ? » demanda l’ange.

Et Dieu dit :

« Les larmes sont sa manière d’exprimer sa joie, sa peine, sa désillusion, son amour, sa solitude, sa souffrance et son orgueil. »

Ceci impressionna beaucoup l’ange : « Tu es un génie, Seigneur. Tu as pensé à tout. La femme est vraiment merveilleuse !”

« Hé oui ! Les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes.

Elles affrontent les difficultés, règlent les problèmes graves,

cependant elles ont bonheur, amour et joie.

Elles sourient quand  elles voudraient crier,

elles chantent quand elle voudraient pleurer,

elles pleurent quand elles sont heureuses

et elles rient quand elles sont nerveuses. »

« Elles luttent pour ce en quoi elles croient.

Elles se rebellent contre l’injustice.

Elles n’acceptent pas un "non" pour réponse quand elles croient qu’il y a une meilleure solution.

Elles se privent pour maintenir la famille debout.

Elles vont chez le médecin avec une amie craintive.

Elles aiment inconditionnellement. »

« Elles pleurent quand leurs enfants ont du succès et elles se réjouissent pour les chances de leurs amis. Elles sont heureuses quand elles entendent parler d’un baptême ou d’un mariage. »

« Leur cœur se brise quand une amie meurt.

Elles souffrent pour la perte d’une personne chère.

Sans doute elles sont fortes quand elles pensent ne plus avoir d’énergie.

Elles savent qu’un baiser et une embrassade peuvent aider à soigner un cœur brisé. »

Il y n’a pas doutes, dans la femme, il y a un défaut.

C’est qu’elle oublie combien elle vaut.

 

Butiner /dimanche 05 septembre 2010 - 10:32

Comme les abeilles se délectent du nectar de différentes fleurs, je garde de chaque rencontre ce qui me permet de mieux me comprendre.

 

Divine breath/samedi 04 septembre 2010 - 09:30

Je me lance dans un tableau grand format (90x90)
D'abord apprivoiser la grandeur de la toile, puis laisser les couleurs se fondre entre elles, et espérer l'harmonie avec gratitude.

..

Confiance/vendredi 03 septembre 2010 - 12:51

Ne pas opposer de résistance à ce qui doit arriver.
Se libérer des conditionnements..

.....

Légereté/jeudi 02 septembre 2010 - 10:03

Sentiment agréable  

  

Coucou/lundi 30 août 2010 - 16:19

Promotion, pub, association, essayer encore et encore.

M'amuser/lundi 30 août 2010 - 09:06

Envie de m'amuser, de rire, de jouer.
La vie est délicieuse aussitôt que nous décidons de ne plus la prendre au sérieux 

 

Faire confiance/lundi 30 août 2010 - 08:28

Décider de faire confiance, c'est abandonner le doute sur la franchise, l'honnêteté de l'autre. C'est décider d'entendre sa vérité de la prendre pour telle et savoir que les masques sont jetés. Pas de faux semblants, pas de convoitise, pas de reproche, pas de jugement, juste de la vérité, facile ou difficile à entendre. Compréhension est peut-être le plus beau mot à y joindre. Pas de confiance sans compréhension, sans générosité...
Sans elle, que de superficiel..

.

Belle journée/dimanche 29 août 2010 - 20:36

Journée de partage, amour, tendresse, mer, soleil.

 

Nouvelles/vendredi 27 août 2010 - 20:02

Bonnes nouvelles!!!!
Un bouquet de joie 
Qu'y a-t-il de plus beau que de voir les personnes que l'on aime être heureuses!!!

 

Portraits/mercredi 25 août 2010 - 21:27

Envie de retranscrire l'émotion transmise par l'orchestre "Joswing".
Essais de portraits des musiciens.
Les endroits où ils m'emmènent sont quelque part les mêmes que ceux que je visite grâce au Yoga.
Les deux pour moi en ce moment se conjuguent ensemble et les images n'en sont que plus belles.

 

Rentrée/mercredi 25 août 2010 - 08:41

Finie la saison touristique...
Mes amis sont repartis chacun à leur vie respective dans leur Lorraine.
Je vais reprendre mes pinceaux que j'ai délaissés pour jouer mon rôle d'hôte et de guide.
Plein de couleurs, de ressentis, de tableaux dans ma tête, envie de les coucher sur mes toiles et de les partager.

..

Musique/lundi 23 août 2010 - 16:23

Soirée Jazz...
Le son vibre et je vibre
Les notes parcourent mon être, emplissent chaque parcelle et m'emmènent avec elles.
Nous sommes tous reliés par elles et notre voyage est "divin"

 

Décalée/dimanche 22 août 2010 - 17:56

Décalée m'  ouais......... Et alors..

..

Ma différence/dimanche 22 août 2010 - 15:59

Plus envie de justifier ma différence, juste envie d'être "Moi".

Amis/dimanche 22 août 2010 - 15:46

Qu'y a-t-il de plus beau que l'accord de deux âmes ? Confiance, instinct, accord, partage, unité loin des faux semblants dessinés par l'égo.
Je crois à cet échange vrai même si les épreuves, la société essayent d'y mettre son grain de sel.
Faire confiance en son coeur, ses yeux, ses oreilles, son corps, son "âme".
J'ai encore beaucoup de travail à faire, mais les pratiques de yoga faites régulièrement m'y aident avec douceur et constante évolution.

 

Vivre/dimanche 22 août 2010 - 02:29

Vivre comme si l'on devait mourir demain et apprendre comme si l'on devait vivre toujours.

 

Masque/mercredi 18 août 2010 - 03:39

J'ai choisi de vivre sans masque.  Ne cherchez pas, j'ai choisi l'humain, la nature à tout ce qui est matériel. Ma seule ambition est le partage.

Sourire/vendredi 13 août 2010 - 23:26

Cherche mètre à pensées  

 

Le chemin/jeudi 12 août 2010 - 13:47

Trouver son chemin. Chacun le sien même si l'étoile qui nous guide est la même. Nous avons tous nos propres erreurs, nos propres épreuves à vivre pour grandir. J'aime partager certaines étapes avec les personnes qui ont le même besoin de vérité, de paix, d'amour loin de tout matérialisme. Ne pas avoir peur d'afficher notre façon de voir, d'entendre, d'aimer, quitte à surprendre.  Le partage ne peut être vrai que si nous décidons nous-même d'être vrai, sans masque, juste en confiance. 
Ces moments sont un trésor dont le cœur est le coffret .

Son son/mercredi 11 août 2010 - 08:41

Vibration, communication, partage, j'aime son son 

 

Premières vacances /vendredi 06 août 2010 - 21:53

Souvenirs en mon coeur, rencontres avec des êtres passionnants, emplis de joie de vivre, d'humour et de profondeur.
Partage d'émotions avec le groupe péruvien Surazo qui a su régulièrement nous communiquer leur musique "indian songs", des rythmes, des sons emplis de sagesse.
Et le bonheur d'être avec des amis, et Théo, le petit bout de chou et si grand déjà.
Mes yeux, mon coeur, mes oreilles, tout mon être est empli de nouvelles couleurs, de nouvelles senteurs et de nouveaux sentiments.
La vie est belle.

 

BKS IYENGAR/vendredi 06 août 2010 - 21:22

Je viens de lire son livre : la voie de la paix intérieure.
J'y ai trouvé des réponses à mes ressentis avec les personnes, la nature et Cela.
J'ai aimé aussi Pranayama dipika : lumière sur le Pranayama, la bible du yoga et l'arbre du yoga

Impression/vendredi 23 juillet 2010 - 07:50

Laisser filer une étoile ?

 

Se laisser apprivoiser/jeudi 22 juillet 2010 - 08:38

Chaque instant est précieux

 

Jazz in live/mercredi 21 juillet 2010 - 19:41

Energie du son, sensualité de la musique, calins d'enfant, soirée magique
Cocktail de couleurs, de joie et de vibration

 

M'amuser/mercredi 21 juillet 2010 - 19:40

Envie de m'amuser, de rire, de jouer.
La vie est délicieuse aussitôt que nous décidons de ne plus la prendre au sérieux 

 

Cristalline/mercredi 21 juillet 2010 - 19:40

oser

Tout le monde abrite-t-il un enfant intérieur en soi ? OUI. Tous autant que nous sommes, nous avons jadis perçu le monde par les yeux d’un enfant. Et nous avons tous quelques souvenirs de ces perceptions. L’enfant en nous se souvient de son impuissance, de son incapacité à maîtriser le cours des choses.

 Comment apprenons-nous l’existence de celui-ci ? Au fait que nous réagissons de façon démesurée à certains événements de la vie, chaque fois que notre réaction est disproportionnée, on peut être sûr que c’est l’enfant intérieur qui fait son numéro. Chaque fois que nous nous sentons dépassés ou sans ressource, c’est l’enfant intérieur qui à pris en main notre comportement. Chaque fois que nos besoins guident aveuglement notre conduite, c’est que l’enfant intérieur exige que l’on s’occupe de lui.

Que faire ? Admettre son existence, ensuite reconnaître qu’il souffre, la prochaine fois que vous réagissez de façon disproportionnée à un évènement  ce sera le signal : L’enfant intérieur essaie d’entrer en communication. Il tente d’attirer votre attention en se servant d’émotions violentes.

Ne vous mettez pas en colère contre vous-même, reconnaissez alors que votre enfant intérieur souffre, il n’a de pouvoir sur vous que dans la mesure ou vous l’ignorez, ou vous niez son existence, or il n’en demande pas plus que les autres enfants ; Il a besoin d’amour de sécurité, de protection, de réconfort. Vous et vous seul pouvez lui fournir ce dont il a besoin.

Être à l’écoute intérieure et cet enfant peut  devenir un enfant Merveilleux  prêt à vivre sa vie d'adulte, empli de  force intérieure retrouvée.

 

Ancien blog(3)
jeudi 23 septembre 2010 - 03:53

Juste comme ça/mercredi 21 juillet 2010 - 19:25

Le bonheur, c’est vivre dans la réalité, ne pas porter de masque.

La sagesse est d’être fou lorsque les circonstances en valent la peine

On ne reçoit pas la sagesse, il faut la découvrir soi-même, après un trajet que personne ne peut faire pour nous, ne peut nous épargner

On ne pardonne pas à l’autre ses erreurs, on ne les excuse pas non plus. On les comprend

 

Comprendre/vendredi 16 juillet 2010 - 13:25

Juger, c’est de toute évidence ne pas comprendre, si l’on comprenait, on ne pourrait pas juger.

Lorsque quelqu’un te met en colère, sache que c’est ton jugement qui te met en colère

Si l’on jugeait les choses sur les apparences, personne n’aurait jamais voulu manger un oursin

J’ai personnellement plus de plaisir à comprendre les hommes qu’à les juger

Partage/jeudi 15 juillet 2010 - 23:09

Nous pouvons allumer des dizaines de bougies à partir d’une seule sans en atténuer la lumière. Nous ne diminuons pas le bonheur

Apprendre, partager, tant qu’il y a de l’échange, il y a de l’espoir.

La connaissance, c’est partager le savoir qui nous fait grandir

Le rapprochement, c’est le partage équitable de la confiance.

Une lettre c’est magnifique et précieux comme un morceau d’âme,(elle se lit dans le silence et n’est réservée qu’à son destinataire)

L’harmonie c’est la conciliation des contraires.

L’âme humaine ne s’explique pas par la psychologie. Elle ne peut être expliquée, elle est à vivre. (psychologue : personne qui écoute sans jamais juger, ce qui permet de revenir sur un passé et de le désamorcer)

Une oreille attentive est exceptionnelle aussi bien pour celui qui écoute que pour celui qui parle. Lorsque nous sommes reçus à cœur ouvert, sans être jugés, qu’on nous écoute d’une oreille intéressée, notre esprit s’ouvre.



J'aime/jeudi 15 juillet 2010 - 12:29

Au cours de ma jeunesse
Je croyais que mon existence
Se déroulerait de façon ordonnée
Conformément à mes espoirs et mes attentes
Mais j'ai compris depuis que la Voie est pleine de méandres,
Telle une rivière qui ne cesse jamais de couler et de se renouveler;
Entraînée par la loi de la gravité "divine"
Vers la grande mer de l'Etre
Mes aventures révèlent que c'est la Voie elle-même
Qui crée le guerrier ;
Que tous les chemins mènent à la paix,
Tous les choix à la sagesse.
Et que la vie a toujours été
Et ne cessera jamais,
se déployant à l'infini au cœur du grand Mystère

ET AUSSI

Si les talents se cultivent mieux dans la solitude,
Le caractère se forme à son meilleur
Dans les flots tumultueux du monde.

ET AUSSI

Je n'ai pas toujours cru
Que la force peut jaillir d'un cœur brisé,
Ou que derrière une tragédie
Se cache  parfois un but "divin".
Mais j'en ai maintenant la conviction.

Confiance/lundi 12 juillet 2010 - 23:05

Aie confiance en toi-même et tu sauras vivre

« Invitation festival, invitation partages, plein de sons et d’images à partager".

Envie de remercier tous ceux qui m’ont aidé à rendre tout cela possible.

Il m’a fallu du temps et une aide bienvenue pour y arriver.

Merci d’avoir cru en moi.

 

Dans chaque enfant il y a un artiste/dimanche 11 juillet 2010 - 11:49

Le cœur d’un enfant, c’est grand. L’amour s’y déverse en cascade.

Il est beaucoup plus facile pour un philosophe d’expliquer un nouveau concept à un autre philosophe qu’à un enfant. Pourquoi ? Parce que l’enfant pose les vraies questions

 

La vie est belle/mercredi 30 juin 2010 - 10:07

Un peu, beaucoup d'amour, des sourires, des rires, des couleurs, de la joie, des regards, de la lumière, des fleurs, des senteurs, des goûts, des mots doux, des étreintes, des bras ouverts, de l'humour, de la compréhension, du partage, du bien-être, des couchers de soleil, des levers de soleil, des yeux d'enfants, de la tendresse, et un coeur ouvert à tout et tous.
Nous avons tous au fond de nous la capacité de voir et de partager tout cela avec l'autre, les autres... Il suffit de laisser venir à soi tout cela, sans retenue, sans jugement, juste ressentir et partager.

Expo/jeudi 10 juin 2010 - 11:23

Je viens de montrer mes tableaux au cours d'une fête Yoga, art, danse, mandalas pour enfants.
Ravie de l'avoir fait dans une ambiance aussi sereine et pleine de rires.
Mon plus beau compliment, un enfant de 9 ans m'a dit : "ce qu'il y a de bien avec tes tableaux, c'est que l'on peut s'envoler, voyager; et même ton crocodile il est bien."
Merci pour tous ces regards.

 

Rien ne se perd, rien ne se créé, car, tout se transforme/mardi 25 mai 2010 - 11:58

La vie
Rouge vert bleu jaune orange violet brun noir blanc gris..

.

2010/lundi 04 janvier 2010 - 19:27

Exposer... Partager... Créer...
Harmonie... Sérenité... Couleurs...
Amour...  Amitié...  Tolérance...
Aimer... Rire... Sourire... Jouer...
VIVRE

 

Merci/lundi 30 novembre 2009 - 21:41

Merci pour tous vos encouragements. Merci pour vos émotions partagées.
Merci de me renvoyer mes couleurs encore plus chatoyantes au travers de vos regards.

 

Atelier caricatures
lundi 20 septembre 2010 - 21:32
Essai hier au Musée Peynet
                                            
1 2 3 4 5 6 7 8 9