Nouvelles activités
dimanche 08 janvier 2017 - 19:13
Modification de l'assoc'...
Ateliers enfants...
Praticienne en"art du bien-être" harmonisation par le toucher (Ayurvédique)
Des nouvelles, des mises au point, encore quelques mois et tout sera posé, mis en place
A bientôt...
Remise à jour du site
dimanche 08 janvier 2017 - 19:13
Photos, dimensions, matières...
Prix : me contacter
Am'itié
vendredi 26 octobre 2012 - 10:17
"Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même,
Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme.

Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance.
Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours sombres
Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté

Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie,
Je veux savoir à quoi tu aspires,
Et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton coeur.
Je ne m'intéresse pas à ton âge.

Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves,
Pour l'aventure de te sentir vivre,
Tu prendras le risque d'être considéré comme fou.
Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune.

Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance,
Si les trahisons vécues t'ont ouvert,
Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures.
Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur,
La tienne ou la mienne,
Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer.

Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne,
Si tu oses danser, envahi par l'extase jusqu'au bout des doigts et des orteils
Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain.

Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes.
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même,
Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme.
Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance.
Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours sombres
Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté.

Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le mien,
Et malgré cela rester debout au bord du lac et crier:
"Oui!" au disque argenté de la lune.
Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent que tu as.

Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir,
Tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants.
Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici.
Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer.

Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui.
Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste s'écroule.
Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même,
Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides."

Oriah Mountain Dreamer. Sage amérindien.
Avis ou livre d'or
lundi 27 août 2012 - 16:42
Vous pouvez partager vos impressions sur mes tableaux en passant par contact.
Le livre d'or était squatté par des sites divers et bizarres, j'ai donc du le supprimer pour laisser place à des échanges par le lien "contact"
Merci
Le silence
lundi 30 janvier 2012 - 21:09
Ecoute, écoute le silence. Il te dira tout ce que tu dois savoir. Il te dira que tout est en toi, qu'il suffit de s'y rendre. Alors tout ne sera que joie, plénitude. Rien ne pourra plus t'atteindre. Plus rien ne te fera peur. Tu sauras que tu es là où tu dois être, que ce que tu fais c'est ce que tu dois faire, que ce qui t'arrive doit t'arriver. Que c'est ton chemin qui te mène là où tu dois aller.
Alors cesse de te battre contre tout ou rien. Il suffit d'ouvrir tes yeux, tes oreilles, tous tes sens pour accueillir ce qu'il a à te dire. Il saura parler à ton coeur. Il saura te rendre confiant, gai, heureux, serein.
Car tout est là au creux de toi, au creux du silence, ll t'emmènera dans son sillage, t'ouvrira les portes sur des merveilles, te donnera les clés dont tu as besoin.
Juste le suivre confiant. Souris, aimes, vis...
Partages
lundi 23 janvier 2012 - 11:10
Merci pour les beaux partages que nous amène la vie, Merci.
Merci pour cette belle rencontre
lundi 16 janvier 2012 - 09:33
Tous capitaines
samedi 14 janvier 2012 - 16:47
Nous sommes tous dans le même bateau et plus il y aura de capitaines, plus il sera facile de naviguer et d’arriver à bon port.
Le pouvoir ? Qu’est ce qui fascine tant dans le pouvoir. Certains pensent avoir la connaissance et veulent la garder pour eux seuls. Ce n’est pas cela…
La connaissance est au cœur de tous, même de celui dont tu n’imagines même pas qu’il puisse y accéder. Si nous mettons tout ce qui nous est offert en commun tout est possible. Certains vous dirons qu’il ne faut pas mettre la « connaissance » dans la main de tout un chacun car elle pourrait être mal utilisée. L’amour n’est pas une kalashnikov et quand on l’a dans les mains, le « mal », la « haine, la « destruction » ne sont pas possible. Alors partageons ce que nous savons, ce que nous avons appris, ce que nous apprenons encore avec tous.
Alors nous serons plus forts de nos différences contre la « haine » la « peur » la « colère »…
A quoi servirait la connaissance si c’est pour dire « moi je sais », « moi je suis au-dessus », NA…
En privant l’autre, nous nous privons nous-mêmes car seul nous ne pouvons déplacer la montagne.
Au contraire, en partageant, en transmettant ce qui nous est offert, nous pouvons tous ensemble changer les choses et peu importe qui fait quoi. Le principal est d’agir ensemble pour que l’amour, la beauté, l’unité triomphent. C’est le seul but à atteindre.
Certains disent « je sais », ceux-là ne feront peut-être que répéter des phrases toutes faites. Celui qui sait ne le dit pas, car au fond il sait qu’il ne sait rien et que tout reste encore à apprendre et à donner, car tout est changement.
Nous serons tous toujours écoliers de la vie.
Donnes moi un bateau, mais je ne veux pas être maître à bord, je veux que nous soyons un équipage, chacun avec ce qu’il est, avec sa différence, et à ce moment-là, nous aurons alors mis toutes les chances de notre coté pour accoster là où il faudra.
La connaissance arrive seule, par pallier, à qui est prêt à la recevoir et celui qui est en face de toi l’a, c’est sûr, elle est là, il saura l’entendre quand il sera prêt à l’appliquer avec sagesse. En partageant nous ne nous diminuons pas, nous ne faisons qu’agrandir le cercle, la lumière, l’action…
La connaissance = l’amour de la vérité.

Parfois avec le cœur
Rarement avec l’âme
Plus rarement encore avec leur force
Peu aiment- tout simplement
(Emily Dickinson)

Mais ne suffit-il pas d’y croire et d’essayer, d’essayer encore et encore.

Autre lieu
dimanche 08 janvier 2012 - 11:23
A la recherche d'un autre lieu...
Et je rêve d'une rotonde, où se regrouperaient tous les êtres qui ont envie de partager leur vision de la vie, sereine et emplie d'amour.
Elle se présente à moi auréolée de lumière, de chaleur, de douceur, de couleurs...
Oser et faire confiance
dimanche 08 janvier 2012 - 11:18
Faire confiance en la vie. Ne plus opposer de résistance et se laisser bercer aux flots des jours.
1 2 3 4 5 6 7 8 9